Accueil~Les courses~Historique

La naissance du Marathon du Beaujolais

Le Marathon a maintenant 9 ans !

C’est en effet au retour du Marathon de New York – fin 1995 – que 3 coureurs du Beaujolais ont eu l’idée de créer un marathon dans le Beaujolais : Christian DECHANT, Jean-Luc DURAFOUR et Alain BOUHY lançaient le projet bientôt rejoints d’une dizaine d’autres copains coureurs à pieds, et pour la plupart, marathoniens.

Le principe fondateur :
“Savoir donner aux autres ce que l’on reçoit lorsque l’on va courir ailleurs”.
“Et pourquoi ne serions-nous pas capables d’organiser -autour d’un marathon qui traverse toute notre région – une très belle fête bâtie autour des valeurs qui fédèrent notre région : le sens de l’accueil, de la convivialité, de la solidarité”.

Au début de l’année 1996

le Beaujolais Road Runners, club organisateur du marathon du beaujolais était né.
Mais pourquoi un nom anglais ?
En fait, comme un simple clin d’œil au “New York Road Runners Club”, club organisateur du mythique Marathon de New York.
Dès le Printemps 1996, une édition “0” réunira, de manière non officielle, une quarantaine de coureurs – tous membres du “BRR” ou amis proches des organisateurs qui profitent du week-end de la Pentecôte pour inaugurer le tracé de ce qui deviendra le 1er marathon du Beaujolais.

Le galop d’essai est réussi, il faut maintenant se mettre au travail pour que le week-end de la Pentecôte 1997 – la 1ère édition – puisse se dérouler au mieux : les moyens sont limités mais l’envie est grande et une bonne équipe de copains s’attelle à la tache relayée par les épouses des membres du club.
Le premier marathon officiel a lieu et réunira près de 400 coureurs.
Une belle fête est organisée en parallèle de la course, avec Pasta party à Régnié Durette, nuit du marathon au cuvage des Compagnons du Beaujolais à Lacenas et journée découverte à Juliénas.
Au cours des quatre années qui suivent, chaque édition attire de plus en plus de coureurs :
en 2001, 750 coureurs participent à la 5ème édition du Marathon du Beaujolais et 750 coureurs à la course des “12 km du beaujolais” organisée avec le comité des fêtes de Régnié Durette.
Mais cette année là, les membres du club demandent à souffler un peu (un comble pour des marathoniens !).
Pendant trois ans, le marathon fait relâche, remplacé par une course nature organisée par notre club à Régnié Durette et réunissant chaque année environ 500 coureurs.

Mais début 2005…

les membres du club manifestent leur volonté de faire renaître le Marathon du Beaujolais.

Un comité d’organisation – au sein du club – se met en place constitué d’une quinzaine de membres et coprésidé par Joël LE MINOUS, Luc VAPILLON et Vincent JACCARD.
Nouvelle date : la fête des Beaujolais Nouveaux le 3ème week-end de Novembre.
Nouveau parcours, nouveaux sites mais par contre toujours la même ambiance, la même plaisir partagé entre coureurs, bénévoles et organisateurs.
900 coureurs en 2005 pour la renaissance du Marathon du Beaujolais Nouveau, et plus de 1 300 participants en 2006 : essai transformé et entrée dans le Top 10 des marathons français !
En 2008 naît la “12 km du Beaujolais” qui cette fois emprunte les 12 derniers km du parcours du Marathon du Beaujolais.
Là aussi, essai transformé avec près de 1 200 coureurs.
2009, une participation historique, 4000 coureurs sur les 2 courses, une fête splendide suivi d’une belle nouveauté, la beaujolais parade.

LE SEMI MARATHON EN 2011 COMPLETE LA PALETTE

Avec plus de 2000 coureurs dés la première édition, le Semi Marathon prend sa place dans la fête de la course à pied. Cette naissance s’accompagne d’un nouveau final pour les 3 courses dont les principales difficultés ont été rabotées. Le baptême consacre le Marathon International du Beaujolais (nouvelle appellation). L’évènement a pris une nouvelle dimension.

plus de 8000 coureurs au départ en 2012

Cet événement devient l’incontournable marathon festif de l’automne.
De nouveaux records de participation sont établis sur toutes les courses (quotas maximum atteints sur Semi et 12 KM).

27 Pays représentant les 5 continents confirment l’Internationalisation du MIBeaujolais

La presse confirme le positionnement (très) festif du MIB en le situant dans le TOP10 des 6500 courses en France.

Puisse l’aventure perdurer encore de nombreuses années !

2013.

Les beaujolais Runners et les 800 bénévoles associés ont ajouter une pierre dorée à l’édifice pour le plaisir des participants. Ils étaient 9000 et plus de 50 pays.

2014.

Plus de 10 000 participants et 62 pays.

2015.

12500 participants, 65 pays, 1000 bénévoles